Le guide de votre bien-être à domicile

Biothérapie

Question-Réponse

Prise de poids sous biothérapie



Pourriez-vous expliquer pourquoi les biothérapies peuvent faire prendre de poids ? Et lorsque vous suggérez d'être vigilant que voulez-vous dire ?

La prise de poids peut être un effet secondaire de la biothérapie mais cela dépend de chaque individu. Le TNF alpha est depuis longtemps connu pour son rôle dans ce que l’on appelle en médecine la cachexie. Il s’agit d’un affaiblissement profond de l’organisme (perte de poids, atrophie musculaire, etc.), lié à une dénutrition très importante. Plus qu’une maladie, c’est la conséquence d’atteintes diverses telles que l’anorexie, le cancer, certaines maladies chroniques, voire certaines maladies infectieuses (par exemple la tuberculose et le SIDA) ou auto-immunes. Les mécanismes en jeux dans la cachexie pourraient être communs à ceux amenant à la prise de poids suite à l’utilisation de l’anti-TNF. Des chercheurs tentent de mieux comprendre ce phénomène pour pallier à cette prise de poids qui amène certains patients à stopper leur traitement.
Une personne qui suit ce traitement doit aussi être vigilante. Vous devez réagir en cas d’une infection (fièvre, plaie, toux, brûlures urinaires, infection ORL…), en cas de contact avec des personnes infectées (varicelle, coqueluche,…). Si cela arrive il faut interrompre le traitement et consulter rapidement. Dans la vie quotidienne, vous devez aussi surveiller : les soins des plaies, les soins de pédicurie, les gestes invasifs (détartrages dentaires, piercing,…), les voyages (eau, hammam, cures thermales,…) ; et consulter régulièrement le dermatologue (prévention des carcinomes cutanés) et pour les femmes le gynécologue (mammographie, frottis de dépistage).