Le guide de votre bien-être à domicile

Biothérapie

Lexique

audiologiste
L’audiologiste est un paramédical chargé de la rééducation et du traitement des personnes sujettes à des troubles de l’audition; mais également des problèmes de communications conséquents auxdits troubles. L’audiologiste travaille le plus souvent avec des spécialistes tels que les orthophonistes et l’audioprothésiste.
biothérapie
Très utilisé dans les centres hospitaliers spécialisés, la biothérapie consiste à appliquer des traitements mis au point par la culture d’organismes vivants, ou par le biais de substances issus de cette culture. Ce type de traitement permet d’avoir une nouvelle approche à différentes pathologies, bien qu’il doive répondre à certaines normes de qualité et de conformité.
déficience
La déficience définit l’insuffisance ou l’absence d’une fonction indispensable au bon fonctionnement de l’organisme et ce, autant au niveau de l’anatomie, de la psychologie ou de la physiologie d’un individu. Le mot déficience est également utilisé pour désigner des carences ou des manques en certaines substances nécessaires.
ergothérapeute
L’ergothérapeute octroie des thérapies basées sur des activités et exercices physiques. Il agit notamment dans le domaine de la rééducation, afin de promouvoir l’autonomie des individus concernés (infirmes, invalides, etc.). Ce spécialiste peut également agir à titre préventif, autant dans les structures professionnelles qu’avec des particuliers, dans le but d’améliorer les conditions de vie au quotidien.
génome
Le génome est l’ensemble des gènes, soit le matériel génétique, qui sont portés par les chromosomes d’une espèce ou d’un individu donné. Le génome est porté par des molécules d’ADN et contient toutes les informations relatives à l’individu ou à l’espèce concerné. Le type de génome varie selon les différentes espèces vivantes existantes.
hémophilie
L’hémophilie est une maladie héréditaire qui n’atteint que les hommes, bien que ce soit les femmes qui la transmettent. Cette maladie se caractérise par une déficience en un facteur responsable de la coagulation du sang. Les personnes hémophiles sont plus susceptibles de subir des hémorragies, par rapport aux autres personnes.
immunologie
L’immunologie est une branche de la médecine biologique qui se charge d’étudier le système immunitaire. Cette science analyse et traite l’organisation des mécanismes de défenses de l’organisme, face à des agents pathogènes. L’immunologie soutient le système immunitaire dans ses fonctions défensives.
immunosuppresseur
Les immunosuppresseurs sont des médicaments qui ont pour objet d’atténuer ou de supprimer les réactions du système immunitaire. Un traitement peut également être qualifié d’immunosuppresseur et agit notamment pour la prévention des rejets de greffes et le traitement de maladies auto-immunes.
immunothérapie
L’immunothérapie se caractérise par un ou plusieurs traitements qui visent optimiser ou diminuer les défenses du système immunitaire. Ces traitements se font par l’administration de substances stimulantes qui permettront à l’organisme de mieux se protéger face aux agents extérieurs. Les vaccins font partie de l’immunothérapie.
lymphocytes
Les lymphocytes font partie du système immunitaire. Ce sont de petits leucocytes monocellulaires qui sont responsables des réactions défensives de l’organisme face aux agents extérieurs. Les lymphocytes se trouvent dans les tissus lymphoïdes, dans le sang et dans la moelle osseuse.
neurodégénérescence
La neurodégénérescence se caractérise par une altération progressive ou ponctuelle des qualités propres au système nerveux. Cette dégradation affecte beaucoup l’état mental du patient et peut être partielle ou intégrale. La neurodégénérescence peut conduire à l’aliénation et est surtout traitée par la psychiatrie et la neurologie.
pharmacothérapie
La pharmacothérapie définit l’ensemble des médicaments qui sont nécessaires pour le traitement d’un patient. Ce terme désigne également une branche de la pharmacologie qui a pour objet l’étude des médicaments, et plus particulièrement, de leurs effets sur les organismes traités.
psoriasis
Le psoriasis est une maladie localisée au niveau de la peau, du cuir chevelu ou encore sur les articulations comme les genoux et les coudes. Cette maladie se manifeste essentiellement par de plaques rouges, souvent accompagnées de squames de couleur blanche.
rétinoïde
Les rétinoïdes sont des substances chimiques. Ces dernières sont de la même famille que la vitamine A, et sont notamment utilisées pour leur aptitude à réguler la croissance et à différencier les cellules épithéliales. Ces composés chimiques peuvent également empêcher le développement des tumeurs cancéreuses.
spondylarthrite
La spondylarthrite est une inflammation localisée au niveau de l’épine dorsale, sur la colonne vertébrale. Cette maladie atteint principalement les articulations, la colonne vertébrale et la bassin, mais peut également s’étendre vers d’autres organes tels que l’½il, les intestins ou le c½ur.